Thérapies
Christophe Pichon, Psy et Sexothérapeute, vous reçoit à Paris.

Ca y est ! Vous avez décidé de franchir le cap et d'aller voir un Psy.  

Mais comment choisir votre praticien? Quelle approche vous conviendrait? Vos raisons de consulter sont-elles fondées ? 

Ces questions sont naturelles lorsque l'on n'a jamais consulté. Aussi, voici quelques pistes pour vous aider à choisir:

 

Fiez-vous à votre ressenti 

En tout premier lieu, le choix de votre thérapeute commencera par se faire au "feeling".

 

N'oubliez pas que vous allez vous rencontrer régulièrement et confier votre histoire de vie. Aussi, vous faut-il vous sentir en confiance. Pour vous aider à franchir le premier pas, une photo, le contenu de son site internet, la qualité du contact téléphonique et la première séance vous permettront rapidement de décider si vous souhaitez vous engager à ses côtés. 

 

Le métier du thérapeute

Il est difficile de s'y retrouver dans cette jungle des appellations de "Psy". Personnellement, je suis Psychopraticien. Ce terme désigne un nom de métier qui succède à l'ancienne appellation "Psychothérapeute" avant que celle-ci ne soit devenue un titre réservé. Le Psychopraticien est un professionnel de l'accompagnement thérapeutique. Il ne s'agit donc pas d'un médecin, ni d'un Psychiatre (qui est également médecin et a capacité à prescrire anxiolytiques, anti-dépresseurs, neuroleptiques et autre pharmacopée moderne), ni d'un Psychologue (au cursus universitaire), ni d'un Psychothérapeute d'état, ni d'un Psychanalyste (qui conduit des psychanalyses, fréquemment sur plusieurs années), ni d'un coach qui lui n'est pas psy.

 
La formation initiale du thérapeute
ll existe différents cursus : Facultés, universités ou écoles privées que de talentueuses figures de la thérapie moderne ont fait le choix de créer. C'est le cas d'Alain Héril, Psychanalyste, Sexothérapeute et Écrivain, interviewé régulièrement dans la presse et les médias, où il intervient fréquemment en tant qu'expert en sexologie. J'ai fait le choix de le rejoindre en suivant mon cursus principal dans son école: Indigo Formations.
 

La formation permanente du thérapeute

Peut-être que certains grinceront des dents en lisant ce qui suit. En ce qui me concerne, chaque thérapeute doit se former de façon continue, tout au long de sa vie professionnelle. Il s'est écoulé peu de temps depuis que Freud a créé la psychanalyse. Depuis, de nombreux acteurs ont enrichi la connaissance tout au long du 20eme siècle, théorisant leur expérience de la clinique. Nombre de découvertes continuent d'être faites et de nouveaux outils voient le jour, à l'exemple de la psychologie énergétique aux USA, démontrée par les neurosciences.

 

La supervision du thérapeute

Elle consiste à ce qu'il soumette sa pratique à un contrôle régulier et permanent (généralement une fois par mois) auprès d'un autre Psy, plus expérimenté, en lui présentant son travail de façon anonyme (afin de protéger le secret professionnel). 

Demander à un Psy s'il est supervisé me semble être une exigence minimale.

N'oublions pas que ce professionnel travaille seul, en cabinet et ne dispose pas de la science infuse. Disposer du regard d'un autre professionnel lui permet d'améliorer sa pratique.

 

L'expérience de vie du thérapeute

La maturité que le thérapeute aura développée en fonction de son âge et de ses expériences interviendra naturellement dans ce qu'il investira dans la thérapie. Ce qui explique pourquoi on rencontre souvent des praticiens qui ont épousé ce métier en seconde partie de vie, après une première tranche, riche d'expériences personnelles, mais également professionnelles. Par exemple, choisir un thérapeute qui a capacité à comprendre ce que vous vivez au sein de l'entreprise en l'ayant lui même vécu, peut-être un atout dans certaines situations.

Christophe Pichon, Psy et Sexothérapeute, vous reçoit à Paris.
Pixabay - CC0 Public Domain

Choisir un homme ou une femme?   

En fonction des sujets que vous souhaitez aborder, vous seul(e) savez avec lequel des deux vous vous sentirez le plus à l'aise.

 

Quels types de patientèle reçoit-il ?

Un thérapeute ne travaille pas avec tous les types de clients: Enfants, Adolescents, Adultes, Couples ou Famille, car les approches restent fondamentalement différentes.

 

La localisation de son cabinet

Serez-vous embarrassé(e) si vous croisez votre Psy au marché le dimanche matin ? En effet, certains thérapeutes ont fait le choix d'aménager leur cabinet dans leur lieu de vie. D'autre pas. Personnellement, j'ai fait le choix de dissocier mon cabinet de ma zone de vie.

 

Consulte-t-il à distance ? 

Certains Psy consultent également par Skype. Cette approche se développe de plus en plus, depuis que nos cousins d'outre-atlantique la pratique. Ce peut-être aussi une solution tout aussi efficace et particulièrement adaptée pour des troubles où la personne rencontre des difficultés à sortir de chez elle. Cet outil offre également une alternative à des personnes pour lesquelles l'offre thérapeutique reste limitée dans leur région.

 

La durée de la thérapie 

C'est une question récurrente. Difficile d'y répondre, à moins d'être un voyant. Cela dépend naturellement de la problématique que vous souhaitez  travailler. Une autre réponse possible réside dans le choix du type de thérapie: brève ou non. Généralement, la thérapie brève s'échelonne entre quelques séances et au maximum 2 ans, à raison d'une fois toutes les semaines, voire tous les 15 jours. Elle fait appel à des outils comme la Psychothérapie classique, alternée avec de l'Hypnose, de l'EFT, des TCC et bien d'autres courants. A titre indicatif, j'observe dans ma patientèle que les thérapies durent en moyenne de 6 mois à un an. 

D'autres thérapies longues comme la Psychanalyse peuvent au contraire durer jusqu'à plusieurs années, mais avec des objectifs clairement différents (C'est également un très bel outil).  Personnellement, j'ai fait le choix de pratiquer la thérapie brève mais de façon intégrative. Ainsi, aucune séance ne ressemble à une autre. En fonction de votre actualité et de ce que "vous apportez" lors de la séance, nous ferons de la psychothérapie par la parole, de la libre association, de l'hypnose, de l'EFT, de la relaxation... Tous les courants de thérapies recèlent des trésors, qu'il est tout à fait possible de conjuguer.

 

Quelles sont les "bonnes" raisons de consulter un Psy ?  

Fondamentalement, Il n’existe pas de bonnes ou de mauvaises raisons pour consulter. En effet, les motivations peuvent être très diverses:

  • Parce que vous voulez vivre différemment, mieux vous connaître, développer vos potentiels, entamer une démarche d’évolution personnelle, (ré)orienter 

votre vie, redéfinir vos objectifs, ne pas transmettre "vos valises" à vos enfants...
  • Parce que vous éprouvez des difficultés personnelles : un mal-être, des peurs, des angoisses, du stress...
  • Parce vous vivez une épreuve douloureuse : maladie, tristesse, deuil, divorce, échec, perte d’emploi...
  • Parce que vous rencontrez des difficultés relationnelles dans votre couple, au sein de votre famille,
  • Parce que votre sexualité ne vous convient pas, que vous rencontrez des difficultés,
  • Parce que vous subissez une dépendance affective, au tabac, à la nourriture ou autres,
  • Parce que face à un choix important, il vous faut décider, peser le pour et le contre, et en analyser les conséquences,
  • Etc.

Durant la thérapie, l'idée  n'est pas nécessairement de "séjourner" dans un passé que l'on dissèque et triture, mais de vous reconnecter à vos capacités de changement, de remettre du mouvement là où les choses se sont figées.

Redonner de la perspective, réintroduire la notion de plaisir dans une vie, tels peuvent être également les enjeux de votre thérapie.

 

Aussi, consulter pour obtenir l’avis extérieur d’un professionnel de la thérapie, donne au minimum la possibilité de faire un point d’ensemble, en disposant d’un espace d’expression où la parole est libre, où l’écoute reste bienveillante et sans jugement.

 

Articles similaires

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Conditions Générales d'Utilisation