}(document, 'script', 'facebook-jssdk'));

L'Hypnose Ericksonienne

À l’instar de Messmer aujourd’hui à la mode, les hypnotiseurs de scène ont toujours su populariser leur art.

Mais il existe plusieurs façons de pratiquer l’hypnose, dont la version la plus connue, Ericksonienne, est issue des travaux et de la pratique de Milton H. Erickson, célèbre Psychiatre et Psychologue américain du 20ième siècle.

L'hypnose moderne en France possède aujourd'hui ses lettres d’accréditation dans le milieu médical ou paramédical (Cabinets dentaires, en cabinet de ville ou à l'hôpital).

De la même façon, elle a su trouver sa place dans certains cabinets de Psychopraticiens où elle fait partie intégrante de l’arsenal thérapeutique.

Découvrez dans cette vidéo comment un médecin - anesthésiste utilise une transe hypnotique au bloc opératoire de l'hôpital Saint Joseph à Paris, sans aucune sédation complémentaire.

Chirurgie sous hypnose

Qu’est-ce que l’hypnose ?

Nous traversons tous des états d’hypnose, régulièrement et naturellement, sans nous en rendre compte, par exemple lorsque l’on pense à quelque chose tout en opérant en même temps autre chose. C’est le cas lorsque vous êtes au volant de votre voiture, en «pilote automatique», durant des instants « d’absence ».

De même, lorsque vous êtes absorbé par un film au cinéma, vous en oubliez le contexte de la salle, les voisins, le temps qui passe, pour vous immerger dans l’histoire.

D’autres se «perdront» en contemplant une œuvre d’art dans un musée…

Toutes ces situations font appel à ce que l’on appelle un « état de conscience modifiée » (en comparaison d’un état habituel).

Grâce à ses outils, le praticien sait installer cet état de conscience particulier, en agençant les mots pour créer une expérience pour le client, à l’image d’un conteur.

Mais l’art d’un conteur consiste à faire oublier qu’il raconte une histoire pour proposer à son auditoire de vivre une expérience sensorielle !

Quels sont les champs d’action de l’hypnose ?

En complément de l’intervention d’un professionnel de la santé, si nécessaire, l’hypnose s’avère souvent efficace dans des domaines comme :

  • Confiance en soi, prise de parole en public,
  • Aide à la gestion des émotions : stress,anxiété, peur, angoisse...,
  • Trouble du sommeil,
  • Deuil,
  • Support à la dépendance : tabac, cannabis, alcool, jeu, sexe…
  • Aide à la gestion des "kilos émotionnels",
  • Troubles de la sexualité (perturbation de l’érection, éjaculation précoce, anorgasmie, vaginisme, perte du désir…),
  • Amélioration des compétences : coaching sportif, préparation aux examens, optimisation des performances, concentration,
  • Etc.

Qu’est-ce que l’inconscient ? Pourquoi vouloir y accéder ?

En hypnose, on considère que l’inconscient gère les apprentissages, les automatismes, les réactions, qui ne sont constatés qu’a posteriori par le conscient.

Le conscient peut analyser une réaction, une émotion inappropriée, face à un événement de la vie, mais ne sait la modifier si cela s’avère utile. Il peut comprendre une peur, une compulsion, mais ce n’est pas pour autant qu’il sait agir dessus.

Avez-vous déjà essayé de raisonner une crainte irrationnelle qui montait en vous ? Difficile, car le langage rationnel ne «parle» pas à notre inconscient, mais ne s’adresse uniquement qu’à la partie analytique de notre cerveau, c’est à dire à notre conscient.

Seule solution : accéder à notre inconscient (ce large espace où beaucoup de choses amassées nous échappent) et en faire un allié pour changer l’ordre des choses.

L’un des principes majeurs du fonctionnement de l’inconscient consiste à créer des liens par association : si je suis plutôt visuel, je me souviendrai du nom d’une personne en voyant son visage. Si je suis plutôt auditif, je me remémorerai une fête en entendant un tube qui y était diffusé. Si je suis plutôt kinesthésique (toucher), je me souviendrai d’une plage de La Réunion, rien qu’en sentant le léger souffle tiède d’un vent sur ma nuque, etc.

L’inconscient crée des liens par apprentissage.

Mais en passant progressivement aux commandes de manière automatique, l’inconscient développe une faculté de généralisation, qui parfois devient totalement inadaptée :

  • Si mon instituteur barbu, aux yeux très noirs, me hurlait dessus fréquemment, devenu adulte, j’aurais peut-être du mal à entrer en relation avec des hommes de même apparence,
  • Si enfant, je fus mordu par un chien, peut-être aurais-je (au mieux) une appréhension en croisant des toutous ou penserais-je que tous les chiens représentent un grand danger pour moi ?
  • Victime d’un accident de voiture qui m’a profondément affecté, j’aurais du mal à me sentir à mon aise en montant dans un véhicule,
  • Etc.

 

En permettant d’atteindre cette zone inconsciente, inaccessible à notre simple volonté, l’hypnose permet alors de délier les associations inadéquates.

Mieux, elle offre la possibilité de recréer des liens plus utiles ou plus agréables.

Conclusion

Puissant outil, l’hypnose s’appuie sur l’idée que le client dispose en lui de toutes les ressources nécessaires pour évoluer. En ayant la capacité de quitter la transe à tout moment, durant la séance. par simple volonté, le client garde le contrôle de la situation

Contrairement au mythe, le praticien ne peut faire accomplir à son client quelque chose qui serait contraire à sa volonté, à ses valeurs, à son éthique.

Plutôt rassurant, n’est-ce pas ?

En cliquant sur la carte, vous accédez à un annuaire géolocalisé, pour vous aider à trouver facilement un praticien en Hypnose. Ces adhérents au SNH - ont fait une démarche volontaire pour apparaître dans cet outil.

Lors de leur adhésion, ils ont justifié de leur formation et leur expérience a été examinée. Chacun des membres - couverts par une assurance professionnelle - est signataire de la charte éthique et du code de déontologie du SNH.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.